Le nouveau Monde Libertaire 1786

ml1786-couv

Le Monde libertaire n°1786 – Dossier « A l’attaque des réacs »

EDITORIAL

On les voit à la télévision, partout sur Internet, dans les bacs des librairies, sur les écrans des cinémas, sur les murs des quartiers, aux grilles des écoles, et même dans les rues où ils défilent fièrement, drapeaux au vent et clamant le retour de l’Ordre, du Roi et le départ des immigrés. Est-ce un retour ? Étaient-ils partis ? Sûrement pas, mais leur voix revient en force : on ne cesse de les entendre, de leur lécher les bottes et de réclamer leur bulletin de vote.

Ce sont les réactionnaires en effet qui aujourd’hui guident le pas du débat politique médiatisé : une marche à reculons qui nous ramène des siècles en arrière. Ce cancer est parvenu à remettre à jour des débats contre lesquels on se pensait vacciné.e.s : peine de mort, IVG, légitime défense… jusqu’à réanimer des valeurs dont tout le monde semble presque avoir oublié l’origine : Travail, Famille, Patrie (et Dieu !). Tout le monde les écoute, à l’affût de la dernière proposition ou formule choc, en moins de 140 caractères, si possible. Contre cette voix immonde, Le Monde Libertaire a cherché ce mois-ci à comprendre les nouveaux discours de la réaction, ses nouvelles faces, pour y opposer toujours une autre voix, la nôtre, celle des libertaires et plus largement de ceux qui, toujours, auront la nausée à l’approche d’un nouvel ordre moral. Macron et la Manif’ pour Tous, Fillon et la colonisation, Le Pen et les fachos : il est temps d’aller mettre un peu de désordre dans toute cette « porcherie » !

Sommaire

Lire la suite

Viol policier

Communiqué de la Fédération Anarchiste 

fa

Halte aux violences policières

À la suite du viol de Théo par un policier avec sa matraque, qui s’enchaîne aux nombreuses agressions policières arbitraires et fréquemment à caractère raciste, la police des polices a cru bon de communiquer beaucoup plus rapidement qu’à son habitude pour affirmer qu’il s’agissait d’un «accident».

Cette affirmation dans la précipitation ne peut être comprise que comme une provocation — idéale pour provoquer des émeutes. Elle intervient dans un contexte de campagne électorale où la question de l’identité française est le prétexte de l’idéologie xénophobe pour conquérir le pouvoir.

La Fédération anarchiste, tout en dénonçant non seulement les bavures mais aussi le fait que l’État les assume froidement, entend ne pas être dupe d’une
manœuvre qui fait dégringoler la «démocratie» toujours plus bas.

Fédération anarchiste
12 février 2017

Le nouveau Monde Libertaire 1785

Dans cette nouvelle livraison du Monde Libertaire, en kiosque début février, vous trouverez un dossier complet sur l’antimilitarisme. Que l’armée de métier ait remplacé la conscription ne change rien : antimilitaristes un jour, antimilitaristes toujours !

Un point autour de l’antisexisme avec l’exemple des facultés de médecine, un peu de théorie politique et un zeste de littérature militante avec un retour sur « La race comme si vous y étiez ». Et bien plus encore !

Et n’oubliez pas : abonnez vous ICI pour soutenir notre journal ! 

ml1785-couv

Soirée sur les ZAD, le vendredi 20/01 au bar Les Clameurs ! [AUDIO DISPONIBLE]

Audio de la présentation lors de la soirée. Désolé.e.s pour la coupure, elle est liée à un problème de piles. Le reste sont des conversations informelles suite à cette présentation.

Pour télécharger faire clique droit sur le lien ci-dessous, et « enregistrer sous » :
20170120-soiree-zad-sonore

A l’automne 2012 à Notre-Dame-des-Landes, l’opération César était en cours. L’objectif ? Evacuer des opposants occupant une Zone d’Aménagement Différé, rebaptisé Zone A Défendre par ceux-ci, censée accueillir un aéroport, un projet vieux de 50 ans inutile et destructeur. Des affrontements plus ou moins violents ont eu lieu, faisant connaître la ZAD et l’envie de la défendre, via des collectifs de soutien qui sont nés dans toute la France. Sa victoire montra alors que lutter en occupant un territoire restait efficace, diffusant alors ce mode de lutte en France et ailleurs. Pourquoi une ZAD ? Qu’est-ce que ce mode de lutte, de vie ? Pourquoi sur Lyon un collectif de soutien a vu le jour, si loin de Notre-Dame-des-Landes ?

Pour connaître les réponses et en savoir plus, nous vous invitons à venir le vendredi 20 janvier à 19 heures au bar Les Clameurs (23 Rue d’Aguesseau, 69007 Lyon).

soiree-zad-1-version2

zad-partout

Turquie : Communiqué Fédération Anarchiste

Le groupe Graine d’Anar partage le fond et la forme de ce communiqué.

*****

Solidarité avec nos camarades anarchistes de Turquie. Halte au fascisme en Turquie. Stop Erdogan !

Depuis plusieurs mois, une vague de répression s’abat sur les populations en Turquie et au Kurdistan. Les groupes d’opposition politiques, les minorités ethniques et / ou religieuses sont brimées, attaquées.
Erdogan tente par tous les moyens de conserver et d’accroître son pouvoir. La tentative de coup d’Etat du mois de juillet dernier lui a servi de prétexte pour légitimer l’instauration d’un état d’urgence, une vague de répression sans précédent, la fermeture de nombreuses radios, de journaux, la licenciement de milliers de fonctionnaires, de juges, l’arrestation de centaines de journalistes, universitaires, etc.
Aujourd’hui, ce sont nos camarades de camarades anarchistes de la DAF (Devrimci Anarsist Faaliyet / Action révolutionnaire anarchiste). À deux occasions, en 2010 et en 2012, la DAF a déjà été considérée par l’État comme une organisation terroriste, mais ces affaires ont été classées. Maintenant, à cause de l’état d’urgence, les possibilités pour la DAF de s’organiser sont encore plus difficiles. Leur journal Meydan a été interdit et trois nouvelles enquêtes ont été lancées. Cela aura aussi eu un sérieux impact économique pour la DAF.
Dans le dernier jugement, la cour a condamné le directeur de publication du journal, Hüseyin Civan, à 1 an et 3 mois de prison au motif de développer de « la propagande terroriste ».
La Fédération anarchiste et l’IFA (Internationale des Fédérations anarchistes) ont déjà participé au mouvement de solidarité avec le Rojava, à bien des égards et en étroite collaboration avec la DAF. Maintenant, en raison de la nouvelle situation en Turquie, nous devons accroître notre soutien à la DAF de façon plus concrète. Nous appelons toutes les organisations amies à nous rejoindre et à apporter une solidarité politique et financière à la DAF.
Pour soutenir l’appel à solidarité et pour le soutien concret, vous pouvez contacter le secrétariat international de la FA. (relations-internationales [at] federation-anarchiste.org)
Liberté pour Hüseyin Civan ! Liberté pour tou.te.s les prisonnier.e.s politiques en Turquie !
Fédération anarchiste, le 24 décembre 2016

Le nouveau Monde Libertaire 1784

Dès le 4 janvier dans les kiosques, le numéro 1784 du Monde Libertaire sera disponible.

Un dossier sur les nouvelles technologies, notre usage de celles-ci, les avancées qu’elles ont pu apporter, mais aussi les critiques que nous pouvons porter, voilà pour le cœur de ce Monde Libertaire.

Vous trouverez aussi un article sur la hiérarchie dans le monde scientifique, vu de l’intérieur. Une critique radicale de l’EPR et du nucléaire. Et des tas d’autres choses autour de la littératures , des luttes, etc…

Courrez l’acheter dès le 4 janvier, ou mieux, abonnez vous pour garantir la survie du Monde Libertaire ! Il nous manque encore 300 à 400 abonné.e.s !

ml-1784

Menace policière au café 26A à Istanbul : Solidarité internationale !

Voici un texte partagé par le collectif 26A suite à l’agression de la police sur un de leur café.

« Le café du collectif anarchiste 26A s’est fait harceler par la police anti-émeute à Kadikoy-Istanbul le 2 décembre. Sous prétexte de la sécurité d’un match de basketball, la police a occupé la rue du café. De plus ils ont demandé du thé. Bien sûr les meurtriers n’obtiennent jamais rien au 26A.cafe-2

La police s’est énervée et a fermé les deux bouts de la rue sous prétexte de « sécurité ». La police,  offensée par cette « discrimination » n’a pas laissé les gens de la rue venir au café. De plus ils ont harcelé les volontaires avec un contrôle d’identité et ont appelé la police municipale de Kadikoy pour qu’ils effectuent un contrôle réglementaire. Comme ça n’a pas marché, ils ont continué leur harcèlement sur les travailleurs du café sans documents, là où il n’y a que des volontaires du collectif 26A.

cafe-1

De nombreuses personnes dont les personnes d’organisation révolutionnaires à Kadikoy nous ont montré leur solidarité contre le harcèlement policier. La police a fait un pas en arrière en raison de la solidarité révolutionnaire et de la détermination des volontaires.

Les meurtriers des oppressés n’auront rien dans notre collectif !

Collectif Anarchiste 26A »

cafe-3