[Communiqué FA] Soutien à Yannis Youlountas

Soutien à Yannis Youlountas

La Fédération anarchiste apporte son soutien plein et entier à
Yannis Youlountas, lâchement agressé par des néo-nazis, dans la
nuit de jeudi à vendredi 14 juin 2019, au Pirée, Grèce.

Même s’il est hors de danger, il a dû passer la nuit à l’hôpital.
Yannis semble avoir été suivi après être sorti du centre social
autogéré Favela, alors que la nuit venait de tomber. Il portait un
tee-shirt au logo de Favela qu’on venait de lui offrir. Par chance
les trois agresseurs ont été dérangés par l’arrivée d’un groupe de
personnes en provenance de la station de tram voisine. Yannis a
aussitôt été emmené aux urgences.

La Fédération anarchiste souhaite un prompt rétablissement à
Yannis et réaffirme son engagement antifasciste. No pasaran !

Fédération Anarchiste / 15 juin 2019

PDF : 20190614 Soutien Yannis Youlountas

[Motion FA] Motion sur le Service national universel

Fichier au format PDF : 2019 Motion SNU

Motion sur le Service national universel

Fédération anarchiste 78éme Congrès (Amiens juin 2019)

NON, le Service national universel ne passera pas !

Dès leur origine, les États se sont construits sur la constitution de forces armées, l’encadrement de leur population et le pillage des peuples environnants.

Depuis 1995, les armées françaises ont été engagées dans 106 OPEX (Opérations extérieures) telles « Serval » au Mali et « Barkhane » au Sahel. Mais il y a aussi les « ennemis de l’intérieur », et les OPINT (Opérations intérieures) habituent les populations à côtoyer régulièrement des soldats armés, par exemple avec « Vigipirate » et « Sentinelle ».

La « fabrique du consentement » de l’État commence par le lavage des jeunes cerveaux : « La culture de défense et de sécurité nationale est inscrite dans le socle commun de connaissances et de compétences que les élèves doivent acquérir pendant leur scolarité à l’école, au collège et au lycée », Ministère de l’Éducation nationale, 2015. Lire la suite

[Motion FA] Motion sur l’antisémitisme

Fichier au format PDF : 2019 Motion sur l’antisémitisme

Motion sur l’antisémitisme

Fédération anarchiste 78 è me Congrès (Amiens juin 2019)

Les chiffres des actes antisémites commis en 2018, et révélés par le ministère de l’Intérieur sont effarants. En un an, les actes recensés sont passés de 311 (en 2017) à 541, soit un bond de 74 %. Pour autant, pour nous anarchistes, il ne s’agit pas d’une «résurgence de l’antisémitisme », parce que celui-ci a toujours été présent au cours de l’histoire et se répand de manière exponentielle aujourd’hui, notamment avec les réseaux sociaux.

L’antisémitisme, visant les Juifs, ou supposés tels, en tant que groupe religieux, ethnique ou racial, n’est pas le seul apanage d’une droite extrême ou se voulant « traditionnelle  » ou « nationaliste ». Il réapparaît plus fort à chaque crispation identitaire.

De tous temps, de nombreux prétextes ont été utilisés pour justifier l’antisémitisme. Mais l’antisémitisme, en tant qu’une des formes politiques du racisme, culmine lors de la Conférence nazie de Wansee, pour définir les modalités administrative, technique et économique, de la « solution finale de la question juive « . L’antisémitisme a également ciblé les Juifs par les purges staliniennes, comme lors du « complot Lire la suite

Le nouveau Monde Libertaire 1807

Disponible aussi par correspondance auprès de Publico

N’oubliez pas de vous abonnez ici !

Et le Monde Libertaire est un bi-média : le journal papier et le site internet !

Edito :

Pas envie de faire cet édito, encore du travail en perspective… S’il n’y avait pas le salaire faramineux que je perçois ainsi que les autres membres du comité de rédaction… Naturellement que je plaisante… Nous sommes pour l’abolition du salariat. Pas du travail… Donc nous continuerons à passer de nombreuses heures à la confection du Monde libertaire car nous jugeons sa parution nécessaire. Le travail devrait se limiter à n’accomplir que les tâches nécessaires. Accroître la fortune d’un patron ou d’un actionnaire, ça n’a rien de nécessaire…

Mais réfléchir, militer, informer, discuter, écouter, voilà de nobles tâches. Il y aura donc toujours des individus têtus pour écrire des livres, des articles que d’autres publieront pour que d’autres les lisent. Et pour que ces réflexions, ces informations soient le plus visibles possible, il faut des lieux repères. La librairie Publico est le lieu repère du Monde libertaire, des Éditions du Monde libertaire, de Radio libertaire. Il va de soi que ce lieu où circulent des réflexions libertaires ne participe pas vraiment à l’idéologie marchande dominante. Publico a donc des soucis de fin de mois, comme beaucoup…

Et s’il n’y avait que ça. Le jeudi 2 mai, un gus a choisi Publico, le lieu repère, Lire la suite

[Dans le ML] L’écologie sociale et libertaire de Bookchin

Article issu du ML de mai 2019

Propos à partir de Murray Bookchin, Pouvoir de détruire, pouvoir de créer, publié à L’échappée, Paris, 2019.

Lorsque l’on pense aux grandes figures de l’anarchisme, on pense habituellement à des penseurs du XIXème siècle ou du début du XXème siècle, Proudhon, Bakounine, Kropotkine, Malatesta, Goldman, etc. On pense moins en revanche – même si cela tend à changer heureusement – à Murray Bookchin, décédé en 2006, qui fut à la fois attentif à la théorie et à la pratique anarchiste, en rupture avec les mouvements marxistes avec lesquels il a milité dans sa jeunesse. Je voudrais ici insister sur son écologie sociale et libertaire, à l’occasion de la parution récente d’un recueil de textes importants à l’Echappée. Bookchin a en effet développé une conception écologiste, fondée sur des connaissances précises – ce que montre l’entretien « la crise de l’énergie, mythe et réalité » – qui constitue un point d’entrée dans un renouvellement de l’anarchisme au XXème siècle. Le problème écologique devient, par son importance, dès les années 1960, un moyen de réinterroger la structure sociale existante, mais aussi les conditions de cet état de fait, à savoir les relations de pouvoir et de domination qui permettent celui-ci.

En quoi la pensée de Bookchin est-elle actuelle ?

A l’heure où le thème du « réchauffement climatique » est omniprésent, où les marches pour le Climat revendiquent la reconnaissance de l’urgence climatique et où l’environnementalisme tend parfois à la leçon de morale collective – remplaçant le discours politique par le discours moralisant pour tous, niant ainsi la dimension politique de la critique de l’écologie, au profit de « gestes citoyens » aussi nombreux qu’inutiles – Bookchin est rafraîchissant. Écologiste il l’est pourtant. Dès 1969, il annonçait « qu’il ne nous reste guère plus d’une génération avant que la destruction de l’environnement devienne irréversible » (p. 23), mais il se refuse aux alternatives nombreuses qu’on nous glisse aujourd’hui : liberté du marché et responsabilité individuelle, progrès technologique ou primitivisme, statu quo ou contrôle des naissances. Il pointe inlassablement au contraire le fait que la véritable cause du problème écologique réside dans les « racines sociales » de la crise. Lire la suite

[Communiqué Groupe] SOLIDARITE INTERNATIONALE AVEC NOS CAMARADES PERSECUTE.E.S PAR L’ETAT EN INDONESIE

Document en PDF et trois langues ici : 20190517 Communiqué Indonésie

Version en anglais (english) et espagnol (español) ci dessous

Le 1er Mai, plusieurs émeutes ont éclaté en Indonésie, notamment dans les villes de Bandung, Surabaya et Makassar.

Une répression féroce s’en est suivi, comme à Bandung où quelques 600 personnes ont été traquées puis nassées par la police. Arrêtées, déshabillées puis conduites au commissariat entassées dans des pick-up, elles ont subi des humiliations collectives.

Le harcèlement policier atteint son paroxysme quand ces personnes ont été tondues, marquées à la peinture rouge et pour certaines même torturées.

Nous affirmons notre solidarité avec tous les anarchistes d’Indonésie, qui font face à la répression de l’État.

Lire la suite

Déclaration commune : Liberté d’expression

Retrouvez la déclaration au format PDF et les premiers signataires : Déclaration commune liberté expression – Paris le 6 mai 2019 -6

Paris, le 6 mai 2019

Au lendemain du 1er mai, un compagnon anarchiste a été violemment attaqué à coups de couteau au siège du Monde Libertaire, de Radio Libertaire, et des Editions du Monde Libertaire dans la librairie Publico (Paris XIème).

Une enquête pour tentative de meurtre est en cours.

Cette librairie est clairement identifiée comme un lieu culturel anarchiste. C’est un endroit où l’on peut trouver des ouvrages, des écrits, de la presse, des musiques, des films différents et engagés. Ce lieu permet aussi des rencontres, des expressions, des projets libres, alternatifs. En somme un espace militant au service des luttes sociales, un porte-voix autant national qu’international de l’expression du mouvement libertaire et au delà.

Ce lieu ouvert enrichit la pensée, l’expression, la diffusion, la communication des valeurs pour l’émancipation, pour la dignité humaine, l’information libre, réelle et partagée.

C’est dans un contexte de violences publiques contre la liberté d’expression, un contexte de lutte et de mise en lumière plus forte des idées libertaires et de résistance à toute forme de soumission et d’obscurantisme, que cet acte odieux s’est produit.

C’est en faisant face ensemble pour affirmer notre présence et nos valeurs que nous les ferons progresser, dans le respect de notre diversité mais dans l’unité face à ceux qui veulent nous faire taire.

Lire la suite