[Communiqué Groupe] SOLIDARITE INTERNATIONALE AVEC NOS CAMARADES PERSECUTE.E.S PAR L’ETAT EN INDONESIE

Document en PDF et trois langues ici : 20190517 Communiqué Indonésie

Version en anglais (english) et espagnol (español) ci dessous

Le 1er Mai, plusieurs émeutes ont éclaté en Indonésie, notamment dans les villes de Bandung, Surabaya et Makassar.

Une répression féroce s’en est suivi, comme à Bandung où quelques 600 personnes ont été traquées puis nassées par la police. Arrêtées, déshabillées puis conduites au commissariat entassées dans des pick-up, elles ont subi des humiliations collectives.

Le harcèlement policier atteint son paroxysme quand ces personnes ont été tondues, marquées à la peinture rouge et pour certaines même torturées.

Nous affirmons notre solidarité avec tous les anarchistes d’Indonésie, qui font face à la répression de l’État.

Lire la suite

Déclaration commune : Liberté d’expression

Retrouvez la déclaration au format PDF et les premiers signataires : Déclaration commune liberté expression – Paris le 6 mai 2019 -6

Paris, le 6 mai 2019

Au lendemain du 1er mai, un compagnon anarchiste a été violemment attaqué à coups de couteau au siège du Monde Libertaire, de Radio Libertaire, et des Editions du Monde Libertaire dans la librairie Publico (Paris XIème).

Une enquête pour tentative de meurtre est en cours.

Cette librairie est clairement identifiée comme un lieu culturel anarchiste. C’est un endroit où l’on peut trouver des ouvrages, des écrits, de la presse, des musiques, des films différents et engagés. Ce lieu permet aussi des rencontres, des expressions, des projets libres, alternatifs. En somme un espace militant au service des luttes sociales, un porte-voix autant national qu’international de l’expression du mouvement libertaire et au delà.

Ce lieu ouvert enrichit la pensée, l’expression, la diffusion, la communication des valeurs pour l’émancipation, pour la dignité humaine, l’information libre, réelle et partagée.

C’est dans un contexte de violences publiques contre la liberté d’expression, un contexte de lutte et de mise en lumière plus forte des idées libertaires et de résistance à toute forme de soumission et d’obscurantisme, que cet acte odieux s’est produit.

C’est en faisant face ensemble pour affirmer notre présence et nos valeurs que nous les ferons progresser, dans le respect de notre diversité mais dans l’unité face à ceux qui veulent nous faire taire.

Lire la suite

[Communiqué FA] Agression au sein de la librairie Publico

Agression au sein de la librairie Publico

Un compagnon anarchiste a été violemment agressé à coups de couteau dans la librairie Publico cet après-midi. A priori, rien ne montre qu’il s’agisse de le viser spécifiquement mais plutôt l’organisation qu’il représente, nous, anarchistes au sein de la Fédération Anarchiste.
Nous ne nous laisserons pas impunément menacer, intimider ou violenter. Nous continuerons à lutter et porter, haut et clair, nos messages politiques, qui sans doute dérangent en ces temps de lutte. Nous continuons le combat contre cette société qu’on nous impose.

Solidarité avec notre compagnon, Solidarité avec Publico,

Vive l’anarchie

Le nouveau Monde Libertaire 1806

Disponible aussi par correspondance auprès de Publico

N’oubliez pas de vous abonnez ici !

Et le Monde Libertaire est un bi-média : le journal papier et le site internet !

Edito :

Halte à la publicité mensongère ! La couverture de ce Monde Libertaire laisserait sous-entendre au lecteur amateur de sensations fortes qu’il allait trouver dans ces pages de quoi ricaner sarcastiquement du vieux monde abattu par quelques cocktails Molotov. Que nenni… Relisez le titre « On préfère l’anarchisme ! », théorie politique qui a pour but de créer une société dans laquelle les individus participent librement et à égalité ; donc de créer l’anarchie, c’est-à-dire l’absence de maître, de souverain (dixit Proudhon).

Mais l’imagerie populaire préfère caricaturer : il y a eu les bolchéviques représentés un couteau entre les dents et les anarchistes une bombe à la main. Certes, durant une courte période de l’histoire sociale, vers 1890, des anarchistes ont usé de la bombe. Ils étaient minoritaires et pensaient changer le système. Il y eut des morts, Lire la suite

[Dans le ML] COLÈRE

LIEN PERMANENT : HTTPS://MONDE-LIBERTAIRE.NET/INDEX.PHP?ARTICLEN=3968

ARTICLE EXTRAIT DU MONDE LIBERTAIRE N°1804 DE MARS 2019

Un petit bout de fil dépasse. Tu tires dessus. Le voile se détricote, petit à petit d’abord, puis à toute vitesse. Elle a été abusée sexuellement. À 4 ans. Un voisin. Puis à 14 ans. Son oncle. Plusieurs fois. Tu tires encore le fil. Sa sœur a subi les assauts du même homme, entre ses 8 ans et ses 10 ans. Les mailles t’échappent. Tu racontes autour de toi, tu questionnes, tu cris. On te répond que tel ami aussi. Violé par un jeune adulte alors qu’il avait 5 ans. Une autre encore : attouchée par sa sœur, de ses 6 ans jusqu’à ses 10 ans. Combien sont-ils, combien sont-elles, autour de toi ? Tu cherches des statistiques : 1 fille sur 3 et 1 garçon sur 5 seront abusés sexuellement avant leurs 18 ans. Le plus souvent les enfants connaissent leurs agresseurs. Dans un cas sur deux il s’agit de personnes de leur famille. Les violences sexuelles commises sur les enfants ne sont pas l’apanage d’une classe sociale : elles s’immiscent dans toutes les sphères de la société.

Ils crient, ils ont crié, ils ne cessent de hurler depuis ces gestes, depuis ces lacérations qui ne se refermeront jamais. Et personne ne dit rien. Personne ne les écoute. Personne ne les entend. Personne ne veut voir. Les familles se taisent. Même après les mots, même après la révélation, même après cet immense acte de courage qu’il leur faut à elles et à eux pour parler, personne ne dit rien. On minimise, on oublie, on efface, on demande de pardonner. Parce que ces violences se produisent dans le giron de la famille, dans cette sacro-sainte famille, dans le cercle des proches. Il faut sauver les apparences. Comprendre, atténuer, concilier.

Il n’y a rien à concilier, rien à comprendre, rien à sauver. L’entourage n’en est pas un, lorsqu’il détruit des individus, lorsqu’il refuse de les accompagner, lorsqu’il bafoue leur parole et leur intégrité.

Ces viols et ces agressions sont le fait d’hommes et de femmes responsables mais aussi de familles qui se taisent ou qui nient. Votre silence détruit leurs vies autant que les gestes immondes de leurs agresseurs. Votre silence fait de vous des complices.

Une agression sexuelle, commise sur un adulte ou sur un enfant, n’est JAMAIS anodine. Elle porte profondément atteinte à l’individu, l’agresse dans sa chaire, meurtrit son esprit, atteint son estime, le prive souvent de force pour aller de l’avant.

Lire la suite

Le nouveau Monde Libertaire 1805

Disponible aussi par correspondance auprès de Publico

N’oubliez pas de vous abonnez ici !

Et le Monde Libertaire est un bi-média : le journal papier et le site internet !

Éditorial :

Tout d’abord bonjour à vous nos lectrices et lecteurs.

En ce début de printemps, notre journal vous offre comme à son habitude une foultitude de pistes de réflexion sur l’actualité, à commencer par le thème de notre dossier du mois, à savoir les réfugiés et les migrations. Nous nous sommes attachés à extirper de ce boulgi boulga de novlangue qu’est le mot « migrant », intentionnellement non représentatif de la situation des personnes qui immigrent vers l’Europe, la notion de « réfugié ».

En effet, que dit la définition officielle retenue dans la convention de 1951 sur la protection des réfugiés : « Les réfugiés sont des personnes qui se trouvent hors de leur pays en raison d’une crainte de persécution, de conflit, de violences ou d’autres circonstances qui ont gravement bouleversé l’ordre public. Cette mise en danger de leur intégrité physique et psychologique exige de la part de la communauté internationale une protection irréfragable. » Lire la suite