La Fédération Anarchiste

federation_anarchiste_14

La Fédération Anarchiste

La Fédération Anarchiste est une organisation politique libertaire, actuellement la plus grande en nombre d’adhérent-e-s parmi les organisations politiques libertaires francophones (AL, CGA, No Pasaran, OCL, OLS…). La Fédération Anarchiste coopère régulièrement avec ces organisations amies, comme avec de nombreuses autres associations sociales et syndicales et des collectifs de lutte, mais aussi des individu-e-s non formellement organisés.

Ses militant-e-s s’inscrivent aussi bien sur le terrain des alternatives en actes de vie, que sur celui des luttes sociales. Elles et ils diffusent aussi régulièrement les idées libertaires par des expressions régulières (journaux locaux, brochures, bouquins, conférences-débats, mais aussi les journaux fédéraux).

Nous prônons l’action directe, c’est-à-dire l’action des exploité-e-s et des dominé-e-s elles/eux-mêmes, sans chef, sans la médiation de l’Etat ou d’autres institutions répressives. Notre but, que nous ne séparons pas des moyens que nous mettons en oeuvre, consiste à nous organiser ici et maintenant pour lutter contre tous les pouvoirs qui nous oppriment, tout en développant des alternatives de vie en acte, autogérées par les personnes concernées. Nous sommes pour le fédéralisme libertaire.

La Fédération Anarchiste a développé des oeuvres importantes dans le mouvement libertaire, comme une radio fédérale, une librairie fédérale, un journal fédéral, des éditions fédérales… Elle organise aussi des événements à grande échelle, comme les dernières rencontres internationales anarchistes de Saint-Imier, qui ont rassemblé des milliers de compagnes et de compagnons issu-e-s du monde entier.

L’originalité de la Fédération Anarchiste dans le mouvement libertaire organisé est de fédérer toutes les personnes qui partagent ses principes, quelle que soit leur(s) tendance(s) de l’anarchisme (anarcha-féministe, écolo-anarchiste, individualiste, mutuelliste, collectiviste, communiste libertaire, anarcho-syndicaliste, anarcho-punk, sans étiquette particulière…), dans le respect de l’autonomie de chaque individu, liaison et groupe. La responsabilité est individuelle : il incombe à chaque individu de faire vivre ses idées et de développer l’organisation. Les membres de la Fédération Anarchiste se fédèrent librement dans les projets et les luttes qui les intéressent. A l’échelle fédérale, les mandats et les mandatements sont débattus et décidés au consensus de tou-te-s les membres participant au congrès (annuel).

L’adhésion à la Fédération Anarchiste repose sur l’adhésion aux principes de base de la Fédération Anarchiste, et le versement d’une cotisation – volontairement plus petite que dans d’autres organisations politiques, de façon à laisser la place à d’éventuelles cotisations de groupe pour des projets autonomes.