[Relations Internationales] Communiqué : Face à l’invasion russe, solidarité internationale ! Stop à la guerre !

Face à l’invasion russe, solidarité internationale ! Stop à la guerre !

Ce matin du 24 février 2022, l’armée de Vladimir Poutine a envahi l’Ukraine par la Biélorussie, la Crimée et le Donbass. Cette invasion visait certainement Kiev, toute proche de la frontière biélorusse. Plusieurs villes ont subi  des tirs de missiles dont la capitale. De son côté, le président ukrainien, Volodymyr Zelinsky promet «l’Ukraine se défendra et gagnera».

Cette situation était malheureusement prévisible. La Russie a déjà montré son ambition impérialiste, notamment en Géorgie en 2008, au Moyen-Orient et en Afrique plus récemment. En Ukraine, suite au soulèvement de Maïdan à Kiev en 2014 (qui a fait fuir le président pro-russe Victor Ianoukovitch), Poutine a annexé la Crimée et aidé les séparatistes prorusses du Donbass dans l’Est (les autoproclamées « Républiques populaires » de Louhansk et Donetsk).

Dans un « Appel au peuple » télévisé du 21 février dernier, Poutine avait déclaré : « Nous prenons un morceau du Donbass, et si l’Ukraine fait des vagues (…) alors nous en prendrons encore plus. », disposant aux frontières 190 000 soldats prêts au combat.

Tous ces  militaires positionnés à la frontière russo-ukrainienne ainsi qu’ en Biélorussie n’étaient pas là juste pour le Donbass et son intention était de mettre la main sur tout, ou une partie de l’Ukraine, étant pour lui une région de « L’Empire russe ».

L’Ukraine est prise dans un étau : d’un côté ses ressources sont convoitées pour renforcer le régime du Kremlin, affaibli par la crise économique et dont l’autorité a été mise à mal lors de la pandémie, de l’autre l’OTAN tente de l’attirer dans son giron.

Dans plusieurs régions du monde, les rivalités impérialistes multiplient les conflits armés, dont sont victimes les populations.

Les anarchistes combattent depuis toujours le nationalisme et le capitalisme portant en lui « la guerre comme la nuée porte l’orage », renforçant la militarisation et l’autoritarisme des États, alors que la mondialisation néolibérale se vantait d’apporter la démocratie et la paix !

Cela ne semble être que les prémices de plusieurs années de guerres ou de tensions entre les pays les plus riches, jusque là épargnés en exportant leurs conflits ailleurs. le but étant de contrôler les ressources naturelles se raréfiant tout en créant des élans nationalistes nostalgiques des anciens « empires », vision glorifiée d’un passé fantasmé, qui passe sous silence des millions de victimes innocentes, et permettant de justifier idéologiquement ces guerres auprès de leur population. L’augmentation des budgets militaires de par le monde est elle aussi une réalité significative.

Notre combat pour construire un monde basé sur la solidarité, l’entraide et l’internationalisme est plus que jamais nécessaire.

Sur la situation en Ukraine, nous rejoignons l’appel de nos camarades russes pour mener des actions partout où cela est possible, suivant les moyens de chacun.e : « Pas de guerre entre les peuples ! Pas de paix entre les classes ! »  https://www.monde-libertaire.fr/?article=Contre_les_annexions_et_lagression_imperialiste.

Nous appelons également, dans le monde entier, à lutter contre le capitalisme, le nationalisme, l’impérialisme ainsi que l’armée (et le SNU, en France) qui nous poussent toujours vers de nouvelles guerres.

Nous sommes solidaires de nos camarades sur place, ayant décidé de fuir ou de se battre dans les milices d’autodéfense ukrainiennes, bien que nous sachions que des forces d’extrême-droite d’idéologie fasciste et nazie (mais en large minorité, n’en déplaise à Poutine) y opèrent également depuis 2014.

La main de fer de Poutine sur l’Ukraine signifierait la destruction du mouvement anarchiste dans cette région, comme il l’a réalisé notamment à l’est de la Russie ces dernières années : tortures, prison, exécutions étant l’avenir annoncé.

Comme toujours, ce sont les plus pauvres et les plus précaires qui vont souffrir des conséquences de cette guerre, les riches renforçant leur pouvoir et leurs profits, particulièrement dans le domaine militaire.

Même si nous sommes pacifistes et opposés à tout État, quel qu’il soit, nous comprenons la nécessité de lutter pour sa survie et résister à l’oppression.

Nous appelons également à la désertion massive de toutes les casernes militaires, partout dans le monde !

Nous sommes internationalistes et pacifistes, la solidarité est notre arme !

Fédération anarchiste, le 24 février 2022

[Relations internationales] Contre les annexions et l’agression impérialiste (action autonome / Russie)

Les relations internationales de la Fédération Anarchiste vous propose cette traduction d’un communiqué de Action Autonome Russie.

Contre les annexions et l’agression impérialiste 

22 février 

Hier, le 21 février, une réunion extraordinaire du Conseil de sécurité de Russie a eu lieu. Dans le cadre de cet acte théâtral, Poutine a forcé ses plus proches serviteurs à lui « demander » publiquement de reconnaître l’indépendance des prétendues « Républiques populaires » à l’est de l’Ukraine : la République populaire de Louhansk [RPL] et la République populaire de Donetsk [RPD]. 

Il est parfaitement évident qu’il s’agit d’une étape vers la poursuite de l’annexion de ces territoires par la Russie – quelle que soit la manière dont elle est formalisée (ou non) sur le plan juridique. En fait, le Kremlin cesse de considérer la LPR et la DPR comme faisant partie de l’Ukraine et en fait finalement son protectorat. « D’abord la reconnaissance de l’indépendance, puis l’annexion » : cette séquence a déjà été utilisée en 2014 en Crimée. C’est également clair de la part des stupides « réserves » de Naryshkin lors de la réunion du Conseil de sécurité : « Oui, je soutiens l’entrée de ces territoires dans la Fédération de Russie » (1). Étant donné que la réunion a été diffusée sur bande [plutôt qu’en direct] et que ces « réserves » n’ont pas été coupées, mais laissées en place, l’allusion est claire. 

Dans un « Appel au peuple » le même soir, Poutine a semblé « accepter » ces demandes et a annoncé la reconnaissance de la LPR et de la DPR en tant qu’États indépendants. En fait, il a déclaré ce qui suit : « Nous prenons un morceau du Donbass, et si l’Ukraine fait des vagues, qu’elle s’en prenne à elle-même, nous ne la considérons pas du tout comme un État, alors nous en prendrons encore plus. » Selon le décret de Poutine, les troupes russes entrent déjà sur le territoire de la LPR et de la DPR. C’est un geste clair de menace envers le reste de l’Ukraine et surtout envers les parties des régions de Lougansk et de Donetsk encore contrôlées par l’Ukraine. Il s’agit d’une occupation réelle [dans le sens où, jusqu’à présent, Louhansk et Donetsk n’étaient occupés que par procuration]. 

Lire la suite

[Relations Internationales] Traduction : La guerre et les anarchistes : Perspectives anti-autoritaires en Ukraine

Les Relations Internationales de la Fédération Anarchiste vous proposent la traduction de ce texte écrit par des anarchistes d’Ukraine et pas que. Nous vous proposons de télécharger le document PDF pour le lire totalement et voir les images qui sont associées.

Introduction :

Ce texte a été co-écrit par plusieurs activistes anti-autoritaires actifs d’Ukraine. Nous ne représentons pas une organisation, mais nous nous sommes réunis pour écrire ce texte et nous préparer à une éventuelle guerre.

Outre nous, le texte a été rédigé par plus de dix personnes, dont des participants aux événements décrits, des journalistes qui ont vérifié l’exactitude de nos affirmations, et des anarchistes de Russie, de Biélorussie et d’Europe. Nous avons reçu de nombreuses corrections et clarifications afin d’écrire le texte le plus objectif possible.

Si la guerre éclate, nous ne savons pas si le mouvement anti-autoritaire survivra, mais nous essaierons de le faire. En attendant, ce texte est une tentative pour laisser en ligne l’expérience que nous avons accumulée.

En ce moment, le monde discute activement d’une possible guerre entre la Russie et l’Ukraine. Nous devons préciser que la guerre entre la Russie et l’Ukraine dure depuis 2014.

Mais chaque chose en son temps.

Pour en savoir plus télécharger ce document :

Ou sur le site du Monde Libertaire : https://www.monde-libertaire.fr/?article=La_guerre_et_les_anarchistes_:_Perspectives_anti-autoritaires_en_Ukraine

[Communiqué Relations Internationales] COMMUNIQUÉ DE LA FÉDÉRATION ANARCHISTE FRANCOPHONE SUR LA RÉVOLTE AU KAZAKHSTAN

Télécharger :

Le 2 janvier dernier, un mouvement populaire sans leader identifié a éclaté au Kazakhstan ; il s’est traduit par des manifestations qui se sont très vite répandues dans tout le pays.


La hausse brutale du prix du gaz de pétrole liquéfié a été l’élément déclencheur : il sert de carburant et de chauffage dans un pays où cette ressource ne manque pas mais dont l’exportation est privilégiée, bien évidemment pas pour le bénéfice de la population. C’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase car la misère et la colère contre le régime autoritaire et corrompu de cette ex- République soviétique sont une réalité depuis des années, et c’est cette colère parfaitement légitime qui s’est exprimée dans la violence des confrontations avec la police.

A la demande du président Tokaïev, Moscou assisté d’autres pays alliés a envoyé des troupes au Kazakhstan pour mater la révolte populaire, et le président kazakh s’est flatté d’avoir « donné l’ordre aux forces de l’ordre et à l’armée de tirer pour tuer sans sommation ».

Comme si la chute de l’Union soviétique n’avait pas eu lieu, Poutine nous offre le même spectacle écœurant que ses prédécesseurs lors de la répression des soulèvements populaires de Budapest (1956) et de Prague (1968) ; les manifestants kazakhstanais sont traités de terroristes, et sont rapportés à ce jour plusieurs dizaines de morts, des centaines de blessés et plus de 10 000 arrestations. La légitimité de leur soulèvement est bien évidemment niée par le régime et il est accusé d’être un coup d’état fomenté depuis l’étranger, selon la rhétorique inchangée depuis l’ère soviétique.

La Fédération Anarchiste apporte son soutien total au peuple kazakhstanais dans sa lutte contre la pauvreté organisée, la corruption et l’autoritarisme du régime qui tente de l’écraser; il montre que la révolte n’a pas besoin de leader désigné ou auto proclamé pour s’exprimer, et que « qui sème la misère récolte la colère ».

Fédération anarchiste
Le 10 janvier 2022

Lire la suite