[Communiqué FA] Notre-Dame-Des-Landes, solidarité et action !

Notre-Dame-Des-Landes, face à la vengeance étatique, solidarité, action !

Le gouvernement l’avait promis lors de son annonce d’abandon du projet de construction de l’aéroport de Notre-Dame-Des-Landes en janvier dernier, sa vengeance viendra en avril avec l’expulsion de la ZAD.

C’est donc cette nuit à 3h du matin que l’opération a été lancée avec 2500 gendarmes accompagnés de blindés, l’objectif étant d’expulser environ 100 personnes et la destruction d’une quarantaine de bâtisses dites « illégales ». Des barricades enflammées ont été érigées sur la « route des chicanes » où se concentre la résistance des Zadistes face aux forces du désordre.

Nous dénonçons cette énième tentative d’expulsion par la violence et nous nous joignons à l’appel des occupant-e-s de la ZAD :
– les rejoindre dès que possible pour mener la résistance
– participer aux rassemblements ce soir à 18h dans tout l’hexagone organisés par les comités de soutien (environ 80 villes pour l’instant)
– participer à la manifestation de samedi à Nantes

Face aux expulsions, aux violences policières et à un État qui veut sa vengeance, contre leur monde, la solidarité est notre arme, soutien à tous les occupant-e-s de la ZAD !!!

09/04/2018
Fédération Anarchiste

Communiqué en version PDF : Communiqué FA NDDL 09-04-18

[Communiqué] Soutien à la CNT Lyon

Avant de vous donner à lire le communiqué de la Fédération Anarchiste, que nous partageons évidemment en tant que groupe de la FA, nous tenons à apporter notre soutien local à la CNT Lyon.

Une foi de plus, les attaques contre nos locaux ne cessent pas. Après La Plume Noire, après Radio Canut, voilà donc le local de la CNT. Sans parler des personnes qui sont physiquement intimidées ou attaquées depuis des années.

Cela ne peut continuer, et nous nous devons de toujours combattre le fascisme, le nationalisme et la haine, sans faiblir.

Le Groupe Graine d’Anar

*******

Solidarité avec la CNT de Lyon attaquée par des fascistes

Dans la nuit du 30 au 31 mars le local de nos camarades de la CNT Lyon a été attaqué par des fascistes, grille arrachée, vitre brisée, vol de matériels militants, tentative de
destruction du rideau de fer.

Depuis de nombreux mois les agressions et les attaques fascistes se succèdent dans les rues de Lyon dans une impunité totale, la CNT de par son engagement contre l’extrême droite et notamment pour la fermeture du local fasciste, bastion social, se retrouve à son tour attaqué. Il y a quelques mois, c’était le local de la CGA, quelques centaines de mètres plus loin, qui en faisait les frais.

Nous apportons tout notre soutien à la CNT lyonnaise et condamnons fermement cette
énième attaque fasciste.

Face aux nervis d’extrême droite et leurs idées nauséabondes, ripostons !

01/04/2018
Fédération Anarchiste

Pour télécharger : 20180331communique soutien CNT de la Fédération Anarchiste

[Dans le ML] Valse en #

(Texte issu du Monde Libertaire numéro 1793. Abonnez vous !)

Février 2018

La période que nous venons de traverser est intéressante. La parole se libère sur les réseaux sociaux du fait du # (hashtag en anglais, mot dièse en langue de JoeyStarr) #balancetonporc ou avec le un peu plus policé et pas réellement identique #metoo (moi aussi). Nous le voyons, le retentissement médiatique est important. Sans doute pour plusieurs raisons.

D’abord parce que cela fait le « buzz » comme on dit. Nous le voyons bien, la télévision suit aujourd’hui les tendances du net. Pas un seul journal sans son espace « réseaux sociaux ». Pour le meilleur (comme dans le cas de la parole des femmes qui se libère) que pour le pire (comme avec les vidéos lol cats – chats marrants – les plus partagées). La vague #balancetonporc-#metoo ouvrant enfin les vannes d’une parole trop longtemps enfermées ou négligées et permettant de mettre en avant enfin le besoin continue de féminisme dans notre société, ne pouvait qu’intéresser les médias de masse. Pensez donc : #metoo se retrouve en tête des partages sur Twitter (nouveau baromètre de la lutte dans le monde) et de Facebook (nouveau lieu de la revendication dans le monde). Et puis il y a le scandale et le scandale fait vendre : mettre en Une la tête de quelques ordures ne peut qu’être positif pour l’audience. Du coup, ces médias de masse deviennent des alliés de circonstance de cette vague, mais sans doute pas pour les raisons militantes que nous pourrions espérer ou leur prêter.

Ensuite, c’est aussi le propre des réseaux sociaux. Comme ils fonctionnent à coup de « moments hauts », autrement dit de buzz, ce genre de moments de révélations intenses rapportent énormément à tous ces réseaux. Ce sont avant tout des réseaux commerciaux ayant pour ressources l’audience des personnes qui les consultent et les utilisent, et les données personnelles de ces dernières. Chaque conflit dans le monde est une aubaine pour Facebook, Twitter et autres dans cette société où l’indignation permanente (« merci » monsieur Hessel) a remplacé l’engagement. S’indigner ne coûte pas très cher : nous lisons ou regardons une vidéo, nous sommes choqués, nous partageons pour dire de faire quelque chose, et la dopamine dans notre cerveau lance un énorme sentiment de satisfaction, alors qu’au fond nous n’avons pas fait grand-chose.

Lire la suite

[Communiqué] Journée internationale de la visibilité Trans’

Journée internationale de la visibilité trans : à nos sœurs et frères.

La Fédération Anarchiste se porte aux côtés et avec les personnes Trans’ en cette
journée du 31 mars.

Les droits des personnes Trans’ sont toujours bafoués, niés et leurs parcours de vie
complexifiés par des États, des institutions, incapables de voir les individues et
individus pour ce qu’elles et ils sont.

L’assignation par la loi d’une personne dans un genre, le refus d’aider à
l’accompagnement médicalisé quand c’est nécessaire, le refus de prendre en compte
les besoins spécifiques des personnes Trans’ entraînent des situations intolérables.

Pour mémoire, le taux de suicide est l’un des plus élevés chez les personnes Trans’.
C’est le fait de notre société globalement intolérante et dans le rejet. Dans le monde,
de nombreuses personnes Trans’ sont assassinées parce que Trans ‘. En France, une
« brigade anti-trav » s’amuse à violenter les personnes parce que vu comme « trav »
en se filmant. Tout cela n’est ni du passé, ni de la science-fiction.

Mais les personnes Trans’ ne sont pas que des victimes. Elles sont aussi nos soeurs et
nos frères, nos amies et amis, nos amours, nos collègues de boulot, nos acteurs et
actrices préférées, etc… Cette journée est l’occasion de fêter la diversité, de mettre
aussi en avant la fête et le plaisir. Ce n’est pas une journée de simple commémoration,
mais bien de fierté.

La Fédération Anarchiste porte la fin de l’État, ce qui pour nous serait le début d’un
réel choix de vie loin des papiers obligatoires et des classifications bureaucratiques
par genre. La Fédération Anarchiste porte un droit à l’autodétermination des
individues et individues. La Fédération Anarchiste porte l’idée que nous sommes
multiples et que c’est la force de ce monde et combat l’uniformisation.

En ce 31 mars 2018, la Fédération Anarchiste apporte son soutien à la journée internationale de la visibilité Trans’.

Fédération Anarchiste

Version PDF : Journée internationale de la visibilité Trans’ : à nos sœurs et frères..

[Communiqué] Contre l’antisémitisme, marcher ne suffira pas

Marcher ne suffira pas

Si nous étions présentes et présents à plusieurs rassemblements en France en hommage à Mireille Knoll, tuée à l’âge de 85 ans parce que vue comme juive, nous savons en tant que militantes et militants anarchistes qu’une marche ne suffira pas.

L’antisémitisme, jamais réellement éteint, prend aujourd’hui de nouveaux visages. Tous liés à des fantasmes et des préjugés, au complotisme et à la bêtise. Que celui-ci soit le fait d’une extrême-droite nationaliste ou fascisante,des extrêmes droites religieuses ou de pseudo progressistes perdus il empoisonne nos vies.

Il n’y a aucune excuse possible à cette haine larvée qui se réveille par moments dans la violence et la mort. Il ne peut suffire de crier sa colère pour que les choses aillent mieux.

Ni le repli communautaire, ni l’indifférence des soi-disant « non-concernés » ne feront avancer les choses. C’est bien toutes et tous ensemble que nous devons combattre politiquement et pied à pied l’antisémitisme.

Aucun recul, aucun relativisme.

Fédération Anarchiste.

Version pdf : Mireille Koll – Marcher ne suffira pas